[Avis] Star Wars : The Last Jedi

[Avis] Star Wars : The Last Jedi

Un nouvel épisode de Star Wars c’est toujours un petit événement pour moi. Bien entendu l’attente avait commencé dès le début du tournage ou pour changer je guettais la moindre photo/vidéo pouvant m’en apprendre plus. Tout cela pour me permettre d’élaborer les théories les plus folles et par me faire avoir par des éléments coupés au montage. Hé oui, j’ai quand même été surprise par pas mal de choses dans The Last Jedi. Je regarde au final pas tant de choses que çà (enfin je choisis un peu). Pour la suite, j’ai décidé de spoiler, si vous n’avez pas vu le film et que vous voulez garder un maximum de surprises passez votre chemin. De toute manière il faut aller le voir, il est super 🙂

Je me suis totalement laissée embarquer par la vision de Rian Johnson. Il remet en cause et met fin à de nombreuses théories mais c’est pour se recentrer pour moi sur l’essentiel : la Force et son futur dans la galaxie. J’ai trouvé tout cela proche de certaines idées de Rebels et Clone Wars et comme elles me plaisaient déjà, c’est plutôt chouette de les voir plus détaillées sur grand écran.

Puis en commençant avec une bataille spatiale, je ne pouvais qu’être conquise 🙂 Pourtant, il n’y a pas beaucoup de x-wing mais cela permet de rentrer rapidement dans le sujet et de découvrir des personnages trop rapidement comme Paige Tico (Veronica Ngo) ! Je suis bien toujours accro aux vaisseaux. Cela amènera, après un saut dans l’hyperespace, la scène que j’aime le moins et que pourtant j’attendais : l’utilisation de la Force par Leia (Carrie Fisher). Les effets spéciaux sont ratés et le rendu est plus ridicule qu’autre chose.

Heureusement, le reste est plutôt à l’opposé. Certains plans sont superbes avec en bonus la planète Crait composée de minéraux rouges et recouverte de sel. Je crois que j’ai un problème avec le rouge car la salle de Snoke (Andy Serkis) de la même couleur a aussi ma préférence. Enfin pour revenir à l’espace, il y a ce découpage de vaisseaux grâce à l’hyperespace, ce silence le temps de réaliser ce qu’il vient de se passer. Je pourrais la revoir en boucle.

Mais The Last Jedi c’est surtout l’occasion de voir plus en détail Luke (Mark Hamill). On le retrouve totalement désabusé : il a reproduit les mêmes erreurs que l’Ordre Jedi et ne se le pardonne pas. Le personnage qui portait toujours l’espoir dans l’OT semble vidé, il s’est même totalement fermé à la Force. Rey (Daisy Ridley) ne pensait pas trouver sa légende dans un tel état. Sans l’aide de R2 qui lui a rappelé comment tout a commencé, elle n’aurait pas pu faire grand chose (un droid c’est toujours utile !).

En parlant de la nouvelle héroïne, elle va tenter de faire comme son mentor et va foncer droit dans la gueule du loup pour essayer de sauver Kylo/Ben (Adam Driver) seulement tout ne va pas se passer comme prévu : le jeune Skywalker va préférer le côté obscur malgré un passage de combat en équipe assez dingue. Le film est quand même une succession d’échecs pour tout ce qu’entreprennent les héros de l’épisode VII, ils apprennent dans la douleur que tout n’est pas gagné d’avance. Tout déconstruire pour tout reconstruire, c’est un peu le credo ici.

Enfin, il reste les moments forts : d’abord les retrouvailles des jumeaux Luke et Leia. Je ne pensait pas que cela allait me toucher autant mais de les voir réunis une dernière fois, c’était magique. Puis le combat entre Kylo et Luke. Au premier visionnage, je ne comprenais pas comme le jedi avait eu le temps d’aller se couper les cheveux, se teindre la barbe. En plus, il n’avait pas le bon sabre… Ce moment où l’on comprends ce qu’il vient de faire en mettant toute son énergie dans la bataille pour se sacrifier et enfin redonner l’espoir qu’il manquait tant à la résistance et à la galaxie.

Aujourd’hui j’ai vu le film 2 fois et je vais clairement y retourner. Ce n’était pas du tout ce que j’attendais et j’ai été plus qu’agréablement surprise par la manière trouvée de passer la main à la nouvelle génération. J’ai déjà hâte de voir comment tout cela sera conclu dans l’épisode IX.

 

Tags:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Suivez-moi

    • Twitter
    • Instagram
    • Facebook
    • Gplus