[Avis] L’Age de raison

[Avis] L’Age de raison

ageraison Après Toy Story 3 et son côté nostalgie, j’ai continué mon retour en enfance avec Sophie Marceau et L’Age de raison. Ce nouveau film de Yann Samuell nous raconte comment le jour de ses 40 ans, Marguerite reçoit des lettres d’elle-même écrite quand elle avait 7 ans. Un moyen pour elle de commencer à se rappeler de son passé qu’elle avait plutôt chercher à oublier toutes ces années. Et réfléchir à ce qu’elle est devenue au fil du temps …

Le film démarre donc avec Marguerite qui a anglicisé son prénom en Margaret, femme très active enchainant réunion sur séminaire. Peu de temps en dehors de son boulot et comme en plus son homme travaille dans la même boite elle peut le voir la journée. Elle a à peine le temps de penser à son anniversaire. Portrait sans doute un peu cliché d’une femme trop active gérant son planning à la milliseconde. Heureusement, l’arrivée du notaire de son village d’enfance va chambouler tout çà. Il lui remet une première enveloppe écrite quelques dizaines d’années auparavant.

ageraison2

Après ce point de départ, il vaut mieux ne plus faire attention à la crédibilité du scénario. J’ai trouvé trop de choses bizarres même si sur le coup (elle veut plus des lettres, il lui suffirait de ne pas les lire, …) , c’est passé comme une lettre à la poste vu que j’ai bien été embarquée par le film et la petite Marguerite (Juliette Chappey). C’est d’ailleurs les passages de son enfance que j’ai le plus apprécié dans le présent, Sophie Marceau avait un peu trop tendance à pleurer, pleurer et un peu pleurer.

ageraison1

A un moment, j’ai eu peur de basculer dans la comédie romantique un peu trop gnan gnan à mon goût et même si quelques passages peuvent s’en approcher, heureusement la limite n’est pas atteinte. Grâce encore aux retours dans le passé, à ces réflexions d’enfants et leur imagination débordante.

ageraison3

C’est aussi l’occasion pour le spectateur de souvenir de l’enfant qu’il était. Et ce n’est pas évident, impossible de me rappeler ce que je vous faire à cet âge là (par contre vers 10 ans c’était déjà les ordinateurs qui m’intriguait 🙂 ). C’est vrai qu’à cette époque ma vie a connu beaucoup mois de rebondissements que Marguerite. Un petit film sympa à voir si vous avez déjà vu les deux gros films de l’été.

Tags: , , ,



Une Reponse to [Avis] L’Age de raison

  1. Totalement d’accord avec cette analyse. Sophie Marceau a du être éreintée à la fin de ce tournage, tellement elle a pleuré durant les prises.
    Un pti film sympa où l’on bave pendant 1h30 devant la belle Sophie, mais pas vraiment un film nécessitant de passer par la case ciné.
    Ps : aucune ressemble entre le petite Marguerite et la grande Margaret, erreur de casting? même si Juliette Chappey n’est pas mauvaise dans son rôle)

Back to Top ↑