[Avis] Halt And Catch Fire – Saison 2

[Avis] Halt And Catch Fire – Saison 2

halt2

J’attendais avec une certaine impatience le retour de cette série vu la saison 1 s’était un peu terminée brutalement. Je voulais donc savoir quelle était la suite des événements mais je fus un peu déçue. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, quelques années ont passé et je n’aime pas les sauts dans le temps surtout pour les premières saisons de série. Attention, les mauvaises habitudes ne changeant pas, il risque d’y avoir quelques spoilers.

Synopsis : Au début de l’année 1985, la start-up créée par Cameron et Donna, baptisée Mutiny, prend son envol. La jeune entreprise se construit en même temps qu’émergent les prémisses de l’ère Internet. Les deux jeunes femmes parient sur l’avenir des jeux en ligne et tentent de se faire une place dans ce nouvel univers. De leur côté Joe, revenu de nulle part, et Gordon, s’efforcent eux aussi de refaire surface.

halt4

En plus de ce bon temporel, je fus un peu perdue par cette saison 2. En première ligne, les 2 personnages principaux masculins : Joe (Lee Pace) semble avoir totalement changé de personnalité. Par contre, il a repris le super pouvoir de Cameron sur les visions du futur et c’est toujours un peu trop gros à mon goût. Enfin, la fin de la saison explique un peu plus ce qu’il lui est arrivé et j’ai pu de nouveau le détester un peu 🙂

Pour Gordon (Scoot McNairy), je n’ai pas du tout compris ce qu’ils ont voulu faire du personnage. J’ai eu l’impression de voir des essais au cours des épisodes : tiens là on va faire çà et puis la semaine prochaine, il fera un autre truc dingue. Même si sa maladie apparaît assez vite et peut expliquer son comportement étrange, j’ai trouvé qu’il en faisait trop. Bon faut dire qu’en fan du couple Gordon-Donna, j’ai été triste de le voir exploser en vol 🙁

Toby Huss as John Bosworth - Halt and Catch Fire _ Season 2, Episode 5 - Photo Credit: Richard DuCree/AMC

A l’opposé, les personnages de Cameron (Mackenzie Davis) et Donna (Kerry Bishé) sont toujours excellents. Puis il faut dire que c’est mon côté dév au féminin qui est toujours un peu flatté de voir ces 2 femmes qui ne se laissent jamais marcher sur les pieds malgré les préjugés. D’ailleurs, j’ai toujours qu’ils apparaissaient plus qu’en saison 1. Peut-être à cause des responsabilités plus importantes qu’elles ont ou tout simplement que les scénaristes ont voulu plus mettre l’accent dessus.

Puis, il y a la surprise de John Bosworth (Toby Huss). C’est mon coup de cœur de la saison ! Ce vieux briscard qui se retrouve au milieu des fous de Mutiny est souvent touchant et même si sa relation avec Cameron peut semblé un peu trop surprenante, elle fonctionne bien.

Enfin, c’est toujours aussi marrant de voir les références en tout genre à l’informatique des années 80 : l’arrivée des jeux en lignes, des FPS et des consoles de jeux et autres moyens de communications. C’est quand même une saison mitigée mais heureusement elle s’est relevée vers la fin. Le gros bémol pour le moment est je n’ai pas vu passé de renouvellement pour une saison 3. Bon je n’ai pas vu non plus d’annulation donc les espoirs restent permis 🙂

Tags: ,



Les commentaies sont fermés.

Back to Top ↑
  • Suivez-moi

    • Twitter
    • Instagram
    • Facebook
    • Gplus