Soirée God of War III

Soirée God of War III

Affiche6

Jeudi dernier, je savais qu’enfin j’allais pouvoir revoir Kratos, suivre la fin de sa vengeance et poser les mains sur le 3ème volet de la trilogie …
Je me dirigeais confiante vers le Musée du Moyen Age, bravant le froid polaire qui continuait de sévir sur Paris. Là m’attendais la première épreuve de la soirée puisque prévenue qu’un retard éventuel me condamnait à errer sans fin dans les rues de la Capitale, je me présentais en avance devant les portes. Seulement Kratos avait décidé de nous mettre à l’épreuve et nous fit patienter de très longues minutes avant de nous laisser pénétrer dans ce qui étaient autrefois des thermes.

Une fois dans l’enceinte, une guide nous conduisit dans des lieux que peu de gens avaient l’occasion de voir, les souterrains. Sans doute pour perdre quelques uns d’entre nous près des portes de l’enfer … Elle s’occupait également de distraire notre attention en nous abreuvant de l’histoire des différentes pièces de ces anciennes thermes romaines. Arrivée au niveau du frigidarium, j’apercevais au loin ce qui devait être notre destination finale. Dès lors, j’étais prise d’hésitations, devais-je rester là la poursuivre cette visite très intéressante ou me précipiter vers cet eldorado ? Afin de parfaire ma culture je choisissais le premier choix, sachant que la patience saurait m’être récompensée.

Bornes Et quelques minutes plus tard, les différents rescapés se voyait accueillis par Kratos afin de célébrer leur victoire et de s’abreuver de cocktails sanguinolents. Je remarquais aussi que personne n’osait s’approcher des bornes, je me décidais à prendre une manette ne sachant pas à ce moment-là que ce geste allait causer ma perte …

Ayant déjà craqué les semaines précédentes et visionné 5 minutes du début du jeu, je pensais que y jouer dès maintenant n’aurait aucune conséquence. Tout commençait normalement avec une cinématique qui reprenait là où s’était arrêté le deuxième épisode. Kratos répondait aux commandes comme d’habitude, les réflexes revenaient et au moment où j’allais pouvoir voir des nouveautés, le matériel faisait défaut ! La manette refusait de se rallumer plus de 2 secondes après avoir bataillé quelques minutes lui intimant l’ordre de redémarrer, je m’avouais vaincu.

Kratos1 Mais le doute commençait à s’insinuer … Kratos préférait-il que je ne le vois que dans mon salon … Mon sort était-il scellé depuis longtemps puisque j’avais osé regardé le début du jeu sans l’avoir réellement entre les mains ? Toutes ces questions disparurent un instant quand un grand concours fut annoncé avec comme récompense non pas une boite de Pandore comme je le supposais mais une des lames de Kratos qu’il daignait offrir à l’un d’entre nous. Le moral revenait, j’étais alors sure que ce Graal  m’était destiné et je déposais mon bulletin dans l’urne certaine de repartir avec ce trésor.

Lame1 Reprenant des forces grâce au buffet mis à disposition, j’en profitais pour jauger mes adversaires. La plupart me dire qu’ils n’avaient pas été vers les bornes, qu’il ne fallait pas y jouer sur ce lieu. Le moment du tirage au sort approchant, mes doutes revenaient, de plus de nombres forces puissantes semblaient à l’œuvre pour faire basculer le résultat. Kratos plongeait sa main pour déterminer le vainqueur … qui aurait un nom compliqué … non, mon nom ne semble pas si difficile, cela voudrait dire que j’ai déçue, que je ne mérite pas cette offrande … Le couperet tombe ! C’est Praska qui gagne. Ne voulant m’avouer vaincue, j’essaie de m’approcher et de subtiliser la lame, je ne pourrait que l’effleurer …

Lame5 Je repartirai heureusement avec une version du jeu histoire de me consoler. Pardon Kratos, je sais que j’ai fauté … Mon but désormais est de tout faire pour t’aider à te venger !

Tags: ,



Les commentaies sont fermés.

Back to Top ↑