Mortal Kombat Club

Mortal Kombat Club

IMG_0025 copie J’hésite encore … Dois-je vous en parler ?.. Je risque gros : vu ce qui c’est passé, la consigne est de tout garder pour soi, je n’ose penser aux conséquences.
Tout débuta il y a une dizaine de jours … Un boulot qui m’occupait un peu trop et qui m’énervait énormément, j’avais besoin de me défouler. C’est là que je commence à entendre parler d’un nouveau club un peu spécial et très sélect : le MKC, interdit aux ames sensibles, réservé aux gros bras. Exactement le genre de distraction qu’il me faut ! Je commence à poser quelques questions aux rares personnes initiées pour pouvoir moi aussi y entrer. Ma persévérance sera récompensée car à l’aube d’une nouvelle semaine, Shunrize m’annonce que j’ai gagné mon ticket d’entrée.

Par contre, elle compte sur moi pour éclater tout le monde. Je préfère la prévenir : je manque d’entrainement mais je lui promets d’y remédier avant la date fatidique. Il faudra que j’arrête un jour de promettre des choses comme ça … C’est en recevant un SMS pour confirmer la soirée et indiquer le lieu que je me rends compte que je ne me suis pas bougée. Résultat : seulement une dizaine de minutes à essayer de reprendre les vieilles habitudes. Cela me semble même un peu trop facile mais je verrai bien sur place.

IMG_1310

Je retrouve donc quelques connaissances à l’adresse indiquée mais cela nous semble un peu louche : un terrain vague et personne … On essaie de jauger les inconnus, certains semblent forts … Puis tout le monde scrute son téléphone : l’orga s’est faite repérée, nouveau lieu. Toute la troupe se précipite devant une porte bien gardée, le videur ne semble pas très causant par contre la concierge du lieu nous alpague avec ses 3 cerbères : il y a eu du mouvement tout la journée, vous allez souffrir !

3 coups sur la porte, elle s’ouvre, la musique retentit. Pas moyen de reculer maintenant, j’entre dans ce hangar peu éclairé et notre hôte après avoir vérifier quels étaient les courageux qui avaient fait le déplacement annonce les règles : des combats bien entendu : celui qui gagne reste sur le ring, l’autre s’il est en vie pourra retourner s’entraîner, des paris grâce à l’enveloppe remplie de MK$.

IMG_9715 copie

La soirée peut donc débuter ! Je commence par miser doucement pas envie de tout perdre mais très vite, le bookmaker se fait déborder, il ne s’attendait pas à de tels combats truqués. Quand mon tour arrive, je préviens : miser sur moi est une très mauvaise idée. J’ai pu remarquer le niveau et j’en suis loin ! En plus, je me mélange les pinceaux ! Je me fais donc éjecter du ring heureusement sans trop de bobos, remarque cinglante : pour s’entraîner c’est derrière, je ne peux qu’approuver ma noobitude.

Avec les paris, les malheureux perdants se refont une santé même ceux qui ont perdu un bras ou une jambe dans la bataille. Car les combats sont sanglants, je crois qu’un ou deux concurrents ne s’est pas relevé mais l’enchaînement des matchs fait que l’on ne le remarque presque pas. Au final, c’est un spécialiste qui l’emportera, normal. Une nouvelle session se prépare, beaucoup veulent tenter leur chance, ils ne se doutent pas de ce qui les attends, les pauvres !


Moi j’attends de pouvoir tranquillement essayer ce Mortal Kombat 9 à la maison, cette version m’a rappelé des souvenirs de Megadrive 🙂

Tags: ,



Une Reponse to Mortal Kombat Club

  1. cocole dit:

    Ze soirée of ze year.

    C’était juste énôôôôôôrme !

Back to Top ↑
  • Suivez-moi

    • Twitter
    • Instagram
    • Facebook
    • Gplus