[Avis] Puppeteer

[Avis] Puppeteer

Puppeteer

Dès que je vois un jeu de plate-formes, je me sens toujours un peu obligée de l’essayer. La tradition fut respectée avec Puppeteer qui met en scène les aventures de Kutaro et de ces ciseaux magiques Calibrus sur PS3. Les images que j’avais vu du jeu me faisait penser à Little Big Planet avec son ambiance un peu carton-pâte. Mais au final c’est juste une première impression et les jeux ont chacun leur propre identité et concept.

Au début du jeu (et dans la démo vu que c’est la même chose), j’ai trouvé que l’on partait sur du très classique avec un méchant dans un château qui a fait disparaître l’ancienne occupante. J’avais peur de me retrouver toute la partie avec ce type d’environnement et heureusement je me trompais. Entre les pirates, les luchadors, les cowboys, …, Kutaro voyage dans de nombreux univers différents et cela permet bien entendu de varier les plaisirs.

Puppeteer2

Alors vous pourrez penser que c’est un peu tout et n’importe quoi au final mais le tout est tellement bien emballé !  Car dès les premières images du jeu, une voix nous invite à assister à un spectacle de marionnettes et tout y est, la scène, les projecteurs suivant notre héros, le rideau, les rouages gérant les décors … Et entre deux niveaux/tableaux, l’animation se met en marche et c’est juste magique 🙂

Côté jeu, il n’est pas très difficile, les vies se récupèrent assez facilement et on ne craint jamais le gameover (d’ailleurs je devrais essayer de voir s’il y en a un …). Comme je l’indiquais dans les premières lignes, on incarne Kutaro armé de ciseaux magiques qui permettent de découper tout ce passe à porter. En plus, le petit personnage est aidé d’un acolyte volant (pouvant être incarné par un 2ème joueur) qui pourra fouiller les niveaux et dénicher quelques secrets comme des têtes.

Puppeteer3

Car notre héros a un assez gros problème, dès le départ il perd la sienne. Par contre, il a la chance de pouvoir utiliser celles qui traînent ici ou là. En bonus, elles sont un peu magiques et permettront d’accéder à des niveaux cachés, à rendre les batailles contres les boss de fin ridicules de simplicité. Mais n’espérez pouvoir tout dénicher du premier coup, entre les pouvoirs des ciseaux qui arrivent au fur et à mesure et la collectes de tête, il faudra revenir en arrière.

Résultat, j’ai aimé ce voyage avec cette marionnette qui change de tête (en vrai c’est juste parce que Star Wars plane à un moment donc je deviens totalement incontrôlable 🙂 ). L’ambiance du jeu est vraiment excellente et en solo on enchaine les niveaux avec plaisirs. Je donnerai deux petits bémols : en premier j’ai un doute sur le jeu à deux, le deuxième joueur risque de s’embêter assez vite, en second, des intermèdes/cinématiques que j’ai trouvé parfois un peu longs. Comme le jeu est en plus à prix raisonnable (moins de 40 euros), vous pouvez vous laisser tenter par cette nouvelle franchise.

Tags: ,



Une Reponse to [Avis] Puppeteer

  1. Seyth dit:

    Puppeteer est une perle vidéoludique, son seul souci : être arrivé à la rentrée juste avant la sortie de quelques gros jeux AAA très attendus.

    Un jeu qui mérite plus de publicité tellement il est réussi !

Back to Top ↑
  • Suivez-moi

    • Twitter
    • Instagram
    • Facebook
    • Gplus