[Avis] Animal Crossing : New Leaf

[Avis] Animal Crossing : New Leaf

HNI_0005_JPG

J’ai un gros problème pour vous parler de ce jeu … A chaque fois que je me décide à écrire quelques mots, je me dis aussi : tiens si je jouais un peu. Résultat vous n’avez que maintenant cet avis que j’ai mis des semaines à écrire 🙂 Mais d’abord pour ceux qui ne connaissent pas voici en quoi consiste Animal Crossing : New Leaf

Imaginez … Vous êtes tranquillement installé dans un train à attendre patiemment la destination de votre long voyage quand soudain, un autre passager vous interpelle. Malgré ses airs tout choupinets de chat, il devient très vite très collant enchaînant pratiquement les questions typiques du grand IRC : ASV ? Pas moyen de s’en débarrasser … Heureusement, votre station arrive et il est possible de vous échapper.

HNI_0007_JPGSeulement, arrive ensuite un doute, qu’est-ce que vous êtes venu faire ici … Impossible de s’en souvenir, fallait sans doute moins forcer sur la boisson la veille. Le mieux est d’essayer de profiter de ce petit séjour avant de rentrer. Seulement vous ne saviez pas que vous veniez d’atterrir en enfer ! Des fous déguisés en animaux vous accueillent et vous obligent à devenir maire de ce village perdu. Impossible de s’échapper et pour enfoncer le clou, un raton laveur dont le nom fait frémir tous les enfant : Tom Nook, vous accoste la bouche en cœur. Il vous annonce que dans un élan de générosité extrême, il vous permet de dormir sous une tente d’une valeur de 10 000 Clochettes. Par contre, n’espérez pas vous débarrasser de lui après avoir rembourser ce premier prêt, il est malin et saura sans problème trouver les mots pour vous faire replonger dans les dettes très vite.

HNI_0008_JPGPour pouvoir gagner quelques sous, vous n’aurez pas beaucoup de solutions : la pêche et la chasse aux insectes voire l’archéologie ou la bourse aux navets. En effet, en faisant le tour de votre nouvel univers, vous découvrirez divers magasins prêts à vous échanger contre quelques clochettes le résultat de votre dur labeur. Par contre, il faut faudra supporter cette nouvelle voix qui résonnera dans votre tête à chaque animal attrapé. Elle vous fera aussi faire des cauchemars, toutes vos phrases étant composées de jeux de mots tous aussi débiles les uns que les autres.

HNI_0037_JPGLà vous pouvez vous interroger pourquoi je joue autant à ce jeu, l’explication est pourtant simple. Ces gens qui font peur au premier abord se trouvent au final très attachants. Le matin, c’est toujours le même rituel : faire le tour du village pour dire bonjour à tout le monde, voir si quelqu’un n’a pas un problème, besoin de quelque chose … Vous ferez la connaissance de Thibou, conservateur d’un musée vide, qui sautera de joie à chaque fois que vous ramènerez de quoi agrandir sa collection.

HNI_0031_JPGPuis vous découvrirez ou se cache l’ancien maire, une île paradisiaque avec plusieurs mini-jeux qui permettront d’acquérir des fleurs et autres objets exotiques. Enfin, vous inviterez tous vos amis via Internet pour qu’ils admirent votre nouvelle maison, échangent des meubles et autres fruits et participent au différentes compétitions de l’île. En fin de compte, cette vie est bien plus paisible que ce qui paraissait au début 🙂 Bon il reste quand même les navets qui vous donnerons des sueurs froides avec la variation de leur cours et pour savoir quand il vaut mieux les vendre.

Pour les infos techniques si vous aussi vous êtes accroc, voici mon code ami : 4425-1660-0693, mon code onirique : 7200-2253-8999 si vous voulez vous promenez dans ma ville 🙂 Si vous souhaitez partager vos photos du jeu (faisable en appuyant sur L+R) sur les réseaux sociaux, vous devrez aller sur le site https://i.nintendo.net/ depuis le navigateur de la 3DS. C’est pas super pratique mais çà évite de sortir sa carte SD trop souvent !

Tags: ,



Les commentaies sont fermés.

Back to Top ↑