Geekopolis 2014

Geekopolis 2014

Logo

Les 17 et 18 mai derniers avaient lieu la 2ème édition de Geekopolis. L’année dernière, j’avais vraiment aimé ce salon et c’est donc tout naturellement que j’y rendais de nouveau. D’ailleurs, la 1ère édition n’avait pas forcément eu le succès escompté avec 9000 visiteurs et à cause aussi d’un problème avec le lieu du salon, une campagne de crowfunding avait été lancé pour cette 2ème édition. J’avais trouvé que le montant demandé était trop important mais bon elle avait réussi et les visiteurs s’y sont rendus plus nombreux puisque le chiffre de 15 000 a été annoncé par l’équipe.

De mon côté, je vais commencer par vous parler du gros point négatif de Geekopolis 2014 : le plan. Avant tout, il faut savoir que le salon est découpé en différents quartiers : Little Tokyo, Nautilus, Avalon, Metroplis, Teklab et une invitée de dernière minute : Twilight Zone. Chaque quartier correspond à un univers et avait donc son plan. Mais il n’existait pas de plan global, ni d’indications précises sur le passage entre les zones. Il y avait bien quelques flèches par moment mais pas très précises … Par exemple un accès à Metropolis était caché, en gros on se retrouvait face à un cul-de-sac sans élément pour préciser qu’il fallait aller à droite (heureusement pour moi, il y avait des gens qui en sortaient au moment où j’allais faire demi-tour.

Cosplay

De plus, la circulation à l’intérieur des quartiers était trop tortueuse, j’avais l’impression d’être dans un labyrinthe et je trouvais que les stands étaient trop confinés que l’ensemble manquaient d’espace. D’ailleurs certains points stratégiques étant placés au même endroit (nourriture + scène + point dédicace) et évidemment des embouteillages se créaient facilement. Et bonus ultime, les salles pour les conférences et ateliers n’étaient indiqués sur aucun plan. J’ai du demander à quelqu’un du staff qui a été voir un autre personne car il ne savait pas non plus … Résultat, les salles étaient à part (bonne chose pour le bruit) mais le seul endroit où la signalétique était présente, c’était juste à l’entrée du couloir des salles … Pas mal de choses à revoir pour l’année prochaine …

Enfin, le samedi après-midi, l’accès aux conférences est devenu problématique. Contrairement aux ateliers, il n’y avait pas de pré-inscriptions et vu l’affluence, il est devenu très vite compliqué d’y accéder. Il faudrait aussi mettre en place des inscriptions. Par contre, bonne surprise cette année, les conférences n’étaient plus partagées entre deux personnes. Ce qui aurait été bien aussi c’est de prévoir du battement entre deux sessions pour une circulation plus simple. Ainsi qu’un micro car même avec un petit comité, certains n’ont pas forcément une voix qui porte.

Cosplay

Bon vous allez me dire, c’est un peu nul là ce que tu nous racontes … Meuh non car j’ai aussi passé beaucoup de temps dans des conférences sympas. A commencer par celle de Nathalie Dau et Magali Ségura sur les archétypes en fantasy. Et puis le grand écart des effets spéciaux en commençant par ceux de 2001 (présenté par Jean-Marc Deschamp, qui avait parfois choisi de trop petites photos pour que quelque chose soit visible hélas) puis par ceux de Bref. Là il y a eu un problème technique et la présentation fut faite sur un ipad (j’ai eu de la chance, car j’étais dans les premier rang). J’ai aussi appris plein de choses sur Edgar Allan Poe ainsi que sur Game Of Thrones grâce à la garde de nuit. Pour la journée du samedi, elle se termina en apothéose avec un grand tournoi de super-héros organisé par Damien Maric et Fibretigre. Bon ok, ayant terminé en demi-finale avec mon Shiva, je ne pouvais pas trop être déçue. Mais pour en dire un peu plus, il fallait choisir à chaque combat une spécialité (force, projection d’énergie, force mentale, intelligente, agilité ou vitesse) et histoire de corser le tout, c’était le public qui en criant le plus fort définissait cette dernière. D’ailleurs, ils voulaient vraiment que Phoenix gagne contre moi 🙁

Lego3

Puis entre deux conférences, j’ai arpenté les stands avec la découverte de WHW et de leurs jolis débardeurs (bon j’en avais entendu parlé mais les voir IRL m’a rendu accroc). Comme l’an dernier, FreeLug avait des animations autour des legos et c’était magnifique 🙂 J’en ai profité aussi pour tester chez Bigrobots leur gyropode et si je ne faisais pas la fière en montant dessus, au bout de quelques minutes, çà roule ! Enfin sur le salon avec un sol tout plat c’est cool ! Sinon comme l’an dernier, le quartier Nautilus et son ambiance Steampunk m’a conquise ! Des costumes toujours aussi magiques, des décors fous bref on voyage toujours autant. Ben entendu, j’ai aussi été squatté du coté de la 59ème légion, je ne pouvais pas passer à côté de Star Wars 🙂 Globalement, j’ai trouvé qu’il y avait un peu plus de vendeurs mais la majorité organisait des dédicaces avec des auteurs ou était très spécifiques comme WHW. Je n’ai pas eu l’impression de traverser uniquement un supermarché avec toujours les mêmes objets en vente.

J’ai donc bien profité de ces deux jours même si j’ai raté encore plein de conférences qui m’intéressaient mais la fatigue est vite arrivée (oui je me fais un peu vieille 🙂 ). J’espère que l’année prochaine Geekopolis sera de retour sans avoir recours au crowfunding. Si le prix pouvait baisser un poil, çà sera chouette aussi car 20€ la journée, c’est un beau budget. Je serai aussi sans doute de nouveau au rendez-vous ! Vous pouvez voir les quelques photos que j’ai faite ici.

Tags:



Les commentaies sont fermés.

Back to Top ↑