[Avis] X-Men : Le commencement

[Avis] X-Men : Le commencement

xmen1 Nouveau film sur les X-Men mais surtout reboot car il est de bon ton ces temps-ci de remettre les choses à plat, repartir que de « bonnes bases », … Moi, je n’était vraiment pas emballée, j’ai boudé les bandes-annonces du film, trouvé les affiches très moches. Pourtant je fais partie des personnes qui ont bien aimé Kick Ass, le film précédent de Matthew Vaughn mais voilà je n’y croyais pas. Je suis donc allée le voir sans vraiment connaître la trame principale.

Synopsis : Avant que les mutants n’aient révélé leur existence au monde, et avant que Charles Xavier et Erik Lehnsherr ne deviennent le Professeur X et Magneto, ils n’étaient encore que deux jeunes hommes découvrant leurs pouvoirs pour la première fois.

xmen2 Parcours parallèle entre les deux « chefs » emblématiques des mutants et classiques : l’un dans le luxe, un peu tête à claques, l’autre juif déporté élevé dans la douleur. Enfin c’est surtout l’évolution du personnage d’Erik est proposée : son arrivée dans les camps, la découverte de ses pouvoirs par un nazi, la torture puis enfin la vengeance. Charles est expédié assez rapidement : vision sur son château, prise sous sa coupe de Raven, études couronnées de succès (en même temps avec ces pouvoirs çà ne doit pas être trop compliqués :-p ).

Avec ce traitement inégal, je me suis demandé à un moment jusqu’où le film allait aller car ils mettent un petit moment à se retrouver bien que les pions pour leur rencontre sont identifiés rapidement. D’ailleurs cela m’a fait regretté que l’amitié entre les deux soit survolée. En sortant je me disant que pour deux personnages censés avoir été de grands amis, on ne les voyait pas beaucoup ensemble. Quitte à jouer les prolongations, j’aurai peut être préféré voir plus en détails ce qui les liaient puis leur séparation dans un autre film.

xmen3 De plus, cela aurait peut être permis de mettre en valeur les autres personnages. A part Raven qui se retrouve déchirée entre les deux, ils ne sont là que pour combler les trous d’une équipe. J’ai à peine pu retenir leurs noms : c’est vrai que je ne suis pas une spécialiste des X-Men mais c’est dommage de ne pas les avoir plus développés.

J’ai l’air négative avec ces premiers paragraphes mais je tiens à vous rassurer, j’ai apprécié ce reboot. Même si elles sont traitées un peu rapidement à mon goût, les différences de point de vue entre le professeur et Magneto sont intéressantes : d’un côté, le défenseur de l’humanité avant tout, de l’autre, le défenseur de la cause mutante qui veut être fier avant tout de sa différence.

Après un 3ème épisode très mitigé, je vais croire au reboot pour tout 🙂 Car cette plongée dans les origines est intéressante surtout pour les gens comme moi qui ne connaissent pas d’avance toute l’histoire (au moins je suis seulement désolée par les incohérences par rapport aux premiers films). Si vous êtes fans d’effets spéciaux, de gens avec des pouvoirs, vous devez si ce n’est pas encore fait vous ruer dans les salles obscures !

Tags: ,



5 Reponses to [Avis] X-Men : Le commencement

  1. lowett dit:

    J’ai les mêmes remarques que toi concernant l’amitié, autant celle de Charles et Erik que de Charles et Raven. Nous savons bien les routes que les personnages vont prendre, au vu des films précédents, et je trouve ça étonnant comme une amitié aussi forte voire aussi longue pour Charles et Raven peut être brisée aussi vite…

    Je ne me souviens plus très bien de l’histoire, je l’avoue, je ne me rappelle que du lien Magneto – Raven (Mystique) et pas de celui avec Xavier mais quand même…

  2. Nalexa dit:

    Concernant Raven et Charles, je crois que c’est une invention pour le film (comme je ne suis pas du tout spécialiste des x men je me trompe peut être totalement 🙂 ) . C’est sans doute pour cela que l’on ne le voyait pas précédemment !

  3. Ceya dit:

    Moi, le « survol » de l’amitié entre le Professeur X et Magneto ne m’a pas dérangée. Parce que, bon je connais pas les comics, mais j’ai toujours vu leur amitié comme une sorte de long combat, le genre qui fait de deux ennemis des amis (à la Arrête moi si tu peux, etc) et je ne les voyais pas comme des gens qui avaient été amis pendant des années.
    Pour le reste, je suis en train de taper mon billet, mais j’ai pas pu me retenir de venir lire le tien cette fois ^^

    • Nalexa dit:

      Ceya : Ils ont monté une école, recruter des mutants, … C’est beaucoup plus qu’une histoire de gendarme/voleur qui s’aiment bien. Dans le film, on voit assez peu ce qui les poussent à le faire à part tuer le méchant, c’est dommage.

  4. Spry dit:

    Comme certains, je pense que l’amitié entre Charles et Eric ne se base pas sur la durée de leur « relation », mais sur la compréhension de leurs motivations respectives.

    Mieux encore, dans ce moment d’histoire où les deux hommes deviennent des leaders naturels (et un peu par la,force des choses), chacun voit en l’autre la vie qu’il aurait pu avoir.

    Et c’est pour cette raison que j’aime à la fois ce film et cette saga : Même si on se place forcement du côté de Xavier, identifié comme le gentil de l’histoire, on ne peut pas dire qu’Eric / Magneto n’est qu’un pauvre fou qui n’a rien compris à la vie. Contrairement à beaucoup de « vilains ».

Back to Top ↑