[Avis] The Artist

[Avis] The Artist

theartist4 Après un prix d’interprétation à Cannes pour Jean Dujardin, des rumeurs de nominations pour les Oscar, The Artist est arrivé sur les écrans pour se confronter au jugement du public. J’espère que la majorité tombera comme moi sous le charme de ce film …

Synopsis : Hollywood 1927. George Valentin est une vedette du cinéma muet à qui tout sourit. L’arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l’oubli. Peppy Miller, jeune figurante, va elle, être propulsée au firmament des stars. Ce film raconte l’histoire de leurs destins croisés, ou comment la célébrité, l’orgueil et l’argent peuvent être autant d’obstacles à leur histoire d’amour.

theartist1 Comme beaucoup, je fus étonnée au départ d’apprendre l’existence de ce film muet et en noir et blanc en 2011. A l’heure où les studios ne jurent que par la 3D, cela pouvait sembler incongru de retrouver ce format d’antan. Et il serait aussi dommage de tout limiter à cela car en couleurs et avec du bruit, ce n’était pas du tout le même film. Contrairement à la grande majorité des films 3Disés le format sert et est une composante essentielle à cet hommage au cinéma muet.

Par contre, je sais que j’ai loupé une bonne partie des références présentes, je connais surtout l’oeuvre de Chaplin. Mais j’ai envie de me plonger désormais dans ces films que je n’ai jamais pris le temps de voir et aussi de revoir les autres dont notamment Chantons sous la pluie, premier film auquel j’avais pensé en découvrant celui-ci. Rien que pour cela, le pari de Michel Hazanavicius est réussi. J’ai eu aussi une impression un peu bizarre durant la séance, que les spectateurs essayaient de faire le moins de bruit possible (retenir leur toux, …), c’est vrai que comme seule la musique retentit, le moindre bruit semble plus important, tandis qu’avec de bonnes grosses basses, on peut crier tranquille 🙂

theartist3 Je ne vous étonnerai pas non plus en vous disant que Jean Dujardin est excellent, les autres acteurs également. Même si certaines expressions sont accentuées, ils ne tombent jamais dans un sur-jeu trop prononcé. Je fus aussi étonnée de voir quelques grands nom du cinéma américain (je n’avais pas réalisé que le film avait été tourné là-bas ^^’ ) comme John Goodman et James Cromwell.

En résumé, j’adore ce film et je vous invite à aller le voir le plus vite possible et aussi à vous plonger dans les films muets si vous n’avez jamais eu l’occasion d’en voir. Et n’oubliez pas aussi de savourer la musique (je rêve d’une projection avec un orchestre jouant en direct maintenant 🙂 ) !

 

Tags: , ,



Les commentaies sont fermés.

Back to Top ↑