[Avis] Super 8

[Avis] Super 8

super8-1 Super 8, le projet longtemps mystérieux de J.J. Abrams, produit par Steven Spielberg, a commencé à me titiller quand j’ai vu une première bande-annonce. Des souvenirs des Goonies, d’ET sont remontés et je ne pouvais qu’être impatiente de voir le film. Petite mise en garde avant le résumé, je vais dévoiler quelques éléments du film …

Synopsis : Été 1979, une petite ville de l’Ohio. Alors qu’ils tournent un film en super 8, un groupe d’adolescents est témoin d’une spectaculaire catastrophe ferroviaire. Ils ne tardent pas à comprendre qu’il ne s’agit pas d’un accident. Peu après, des disparitions étonnantes et des événements inexplicables se produisent en ville, et la police tente de découvrir la vérité… Une vérité qu’aucun d’entre eux n’aurait pu imaginer.

Tout commençait parfaitement dans Super 8 : la mise en place du héros, sa bande de copains et surtout l’accident de train. Cà volait, explosait dans tous les sens, les enfants échappant par miracle à tous les débris et se retrouvant face à l’un de leurs professeurs mourant. Celui-ci les mis en garde : ils fallaient qu’ils partent au plus vite et qu’ils gardent le secret sur ce qu’ils avaient vu car ils étaient, maintenant, en danger … Cela démarrait très bien ! Hélas cela changeait ensuite en quelque chose de moins plaisant 🙁

super8-2 Car on me fait miroiter des enfants partant à l’aventure pour un trésor/une bête voulant téléphoner chez lui et je vois certes, de temps en temps, des enfants mais aussi des adultes qui les aident un peu trop et qui prennent une place importante dans l’histoire. Alors peut-être que là est le côté Rencontres du 3ème type (comme çà j’ai bien listé toutes les références que j’avais lues avant d’aller voir le film) mais si dès qu’il y a des civils qui s’intéressent de près à une bête mystérieuse cachée par l’armée qu’on doit le citer alors Independance Day est aussi un hommage …

Avec en bonus des incohérences et des coïncidences trop énormes : après l’explosion du train, la voiture qui s’en sort pratiquement sans une égratignure çà pouvait passer mais la construction du vaisseau avec sa sélection qui va bien d’objets aimantés, la cachette du prof, le garde-manger de la bestiole, … cela fait beaucoup trop . D’ailleurs il était impossible de « comprendre » cette dernière, même avec son passé. Je n’ai éprouvé aucune compassion envers elle et me moquait totalement de son devenir. A l’opposé, il était impensable qu’il arrive quelque de mal à ET.

super8-3 Heureusement, tout n’est pas à jeter dans le film et le duo de jeunes acteurs est excellent. Pour Elle Fanning, je m’en doutais car elle ne m’était pas inconnue mais Joel Courtney est une très bonne surprise. Globalement, ce sont les scènes avec le groupe d’enfants qui m’ont particulièrement plu du début du film au générique en passant par la scène de guerre avec ses sacrifices. J’ai plus de difficulté avec le père (Kyle Chandler) pour lequel j’attendais toujours l’arrivée d’un chat et du journal du lendemain …

Au final, ce qui m’a déçue c’est que je n’ai pas vu LE film. J’ai plutôt eu l’impression de m’être faite avoir par les différents extraits et les noms sur l’affiche. Les quelques clins d’oeil aux années 80 ne m’ont pas suffit, la « magie » n’est pas là. Il reste seulement un bon film avec du spectacle mais peu d’émotion (enfin quand elle arrive, elle est tellement soulignée que rien ne passe vraiment).

Tags: , , ,



3 Reponses to [Avis] Super 8

  1. Bat00 dit:

    Tout à fait d’accord avec la critique. Ce film est un mauvais assemblage de films deja existants. Hormis pour Elle Fanning, je ne donnerais qu’un seul bon point au générique de fin!

  2. Félix T dit:

    La voiture de la gare reste une grande question ^^

  3. sundvold dit:

    + 1000
    du même avis : Super jusqu’à l’explosition du train…… puis resuper le générique de fin

    that’s all

Back to Top ↑