[Avis] Simon Werner a disparu

[Avis] Simon Werner a disparu

SIMON WERNER AFFICHE_bas

Ce premier film de Fabrice Gobert nous tourne autour de la disparition de Simon, lycéen en terminale dans les années 90. Mais il nous permet surtout de voir les différentes relations qu’entretiennent ses amis, connaissances scolaires. Tout débute par une soirée d’anniversaire, celle de Jérémie pour ses 18 ans qui va se terminer assez vite par des cris, une découverte et un retour 15 jours en arrière au moment où Simon n’avait plus donné signe de vie.

SIMON WERNER A DISPARU...

Fabrice Gobert a essayé de mélanger plusieurs genres de films (thriller, film d’angoisse pour ados, …) et si l’idée est louable, le résultat est sans doute un peu trop brouillon, j’aurai préféré qu’il se focalise plus sur un genre en particulier. Concernant l’histoire de ses adolescents, elle est découpée en chapitres chacun centré sur un personnage. Au fur et à mesure, on complète quelques zones d’ombres, on complète le puzzle jusqu’au dénouement final. De nouveau un petit regret avec des scènes redites entre chaque chapitre sans grand intérêt.

Mais la force de ce film est d’avoir réussi à me refaire penser à mes années lycées avec nostalgie. Et pourtant, ce n’est vraiment pas la période que je préfère ! La reconstitution de l’époque avec les fringues, les coupes, la musique m’ont fait remonter quelques anecdotes. Et puis, Frédéric joué par Yan Tassin qui n’a pas son chapitre mais qui ressemble physiquement et psychologiquement à un ancien camarade. Ca fait un peu bizarre …

SIMON WERNER A DISPARU...

Par contre, j’étais surprise du peu de liens que ces lycéens semblaient avoir entre eux. Ils ont l’air d’être un peu tous voisins mais ce connaissent à peine. Dans ma campagne bretonne profonde, même si on ne traînait pas avec ses voisins, on se parlait assez souvent même si on n’était pas dans les mêmes classes. J’avais l’impression de voir une petite ville mais avec les relations humaines d’une grande.

Pour les acteurs, j’ai trouvé que Jules Pelissier qui joue Jérémie et Ana Girardot qui joue Alice ressortaient du lot. C’est vrai qu’en plus leurs rôles sont assez importants et ils se retrouvent pas mal dans tous les chapitres. Donc si vous avez envie de repenser à ces années 90 qui ont rythmé votre adolescence, de découvrir comment c’était avant (çà c’est si le petit frère passe dans le coin 🙂 ), vous pouvez aller voir ce film.

Pour terminer, je vous laisse avec un petit clip dédié à Sonic Youth qui a composé la BO :

Tags: , ,



Les commentaies sont fermés.

Back to Top ↑
  • Suivez-moi

    • Twitter
    • Instagram
    • Facebook
    • Gplus