[Avis] Le discours d’un roi

[Avis] Le discours d’un roi

discours2

Comme il m’est impossible de suivre tout l’actualité cinématographique, je passe souvent à côté de films très biens. Bon il faut dire aussi que tous n’ont pas une machine marketing infernale à balancer teaser sur teaser tous les deux jours et heureusement ! Cela permet d’arriver devant l’écran sans se demander si la bande-annonce n’en a pas trop montré ou si l’attente n’a pas engendré d’espérances trop grandes …

Synopsis : Le film raconte l’histoire vraie et méconnue du père de l’actuelle Reine Élisabeth. Celui-ci va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI, suite à l’abdication de son frère Édouard VII. D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI affrontera son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme et surmontera ses peurs grâce à un thérapeute du langage aux méthodes peu conventionnelles.

discours1

C’est donc sans avoir rien vu/entendu ou si peu (seulement quelques échos d’avant-premières ainsi que les 12 nominations aux Oscar) du discours d’un roi que je m’asseyais afin de voir quelques moments de la vie du duc d’York, Albert de son prénom. N’étant pas une spécialiste de l’histoire anglaise, j’ai découvert les dessous du couronnement du père d’Elisabeth, l’abdication de son frère ne pouvant épouser une américaine mariée 2 fois, la montée du nazisme en fond … Aussi un aperçu du protocole royal, des hésitations du prince à prendre la place de son frère. De l’évolution liée aux médias, avec la radio, le roi peut s’adresser « facilement » à tous ces concitoyens. Cela n’arrange rien pour Albert bien entendu 🙂

Le tout est porté par des images magnifiques et je retiens particulièrement une scène (là j’ai intérêt à ne pas faire d’erreur sinon c’est ballot) : celle d’une discussion houleuse dans un parc brumeux où Lionel Logue fait comprendre au prince que son frère n’est peut être la bonne personne pour gouverner et qu’y penser n’est pas forcément un acte de trahison. Le futur George VI s’éloignant ensuite seul avec ses interrogations toujours plus grandes, je vous laisse deviner ce qu’il fera 🙂

discours3

Enfin ce fut l’occasion de voir deux acteurs fantastiques ! D’abord Colin Firth qui est magistral (n’ayons pas peur des mots 🙂 ), j’ai été étonné de penser à chaque fois qu’Albert ouvrait la bouche et essayait de parler : Mais arrête, çà ne vaut pas le coup, cela seble te faire trop mal de parler. Quant à Geoffrey Rush, il est délicieux en orthophoniste non conventionnel, souhaitant traiter le prince comme un patient comme les autres. Une mention aussi à Helena Boham Carter, j’avais un peu peur car j’ai l’impression parfois qu’elle en fait un peu trop mais là elle a su se montrer moins affriolante et jouer son rôle d’épouse dévouée sans aucun problème

Il ne me reste plus qu’à vous conseiller de vous ruer le plus vite possible dans les salles obscures pour voir ce film. J’espère que comme moi vous serez touchés par cette histoire ainsi que par l’interprétation. Comme vous pouvez en plus apprendre un peu d’histoire anglaise, aucune raison d’y échapper 🙂 Même si le tout doit être un peu romancé cela permet de se faire une idée !

Tags: , ,



Les commentaies sont fermés.

Back to Top ↑