[Avis] Le Dernier Maître de l’Air

[Avis] Le Dernier Maître de l’Air

Affiche AvatarAutant commencer par les choses qui font mal, ce film est une grande déception. Je me faisais une joie de découvrir les aventures d’Aang sur grand écran, après avoir être tombée par hasard dessus sur le petit et m’être rendu compte que je voulais toujours voir la suite. Une occasion de voir M.Night Shyamalan dans un autre registre de film et même si çà devait le changer beaucoup, j’avais confiance. Puis vinrent les premiers échos venant de l’autre côté de l’atlantique … Je suis partie voir le film en m’attendant au pire. Et même si en fin de compte, ce ne fut pas le désastre total auquel je m’étais préparé, cela était très très loin de mes espérances.

Le plus gros problème du Dernier Maître de l’Air c’est que je me demande si quelqu’un a réfléchi au principe de l’adaptation d’une saison de 20 épisodes en un film. Là j’ai eu plutôt l’impression d’avoir des bouts d’épisodes charcutés à la tronçonneuse pour que le film fasse une durée raisonnable. Impossible dans ce cas de s’imprégner de l’histoire, de découvrir convenablement les protagonistes de l’histoire. On passe du coq à l’âne, d’un environnement à un autre sans vraiment comprendre ce qui se trame. Une voix off essaie bien de nous aider à y voir clair mais c’est mission impossible.

Avatar1

C’est alors bien compliqué d’évaluer le travail des comédiens qui ont l’air eu aussi un peu perdu. Connaissant en plus les personnages originaux, c’est Sokka interprété par Jackson Rathbone qui se retrouve être le pire et complètement en retrait. Katara (Nicola Peltz) et Aang (Noah Ringer) s’en sortent relativement mieux. Quant aux « méchants », ben pas grand chose, ils apparaissent de temps en temps, prennent un air « bouh moi je suis pas gentil ! » et voilà … Le prince Zuko (Dev Patel) est censé être défiguré mais là sa cicatrice est à peine visible.

Avatar2

J’aurai pu mettre dans les points les plus positifs, les paysages, les effets spéciaux mais j’ai assisté à une séance en 3D et le moins que l’on puisse dire c’est que la troisième dimension qui aurait du mettre en valeur ces points devait être en vacances au bord de la plage. Pas de profondeur, de relief … Pourtant j’ai trouvé les éléments sont relativement bien mis en valeur, les combats les utilisant auraient pu donner quelque chose de fantastiques mais leur mise en scène à coups de ralentis casse leur rythme.

Avatar3

Cette construction du film voulant trop copier-coller les épisodes donnent un résultat contradictoire. D’un côté, les coupes sont trop visibles et j’ai eu l’impression d’avancer trop vite et de l’autre, tout était lent puisque je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire. Maintenant, je n’attends plus rien des futurs volets, d’ailleurs s’ils ne voient jamais le jour, çà ne sera pas trop grave … Dommage de ce résultat vu que la base promettait quelque chose de bien mieux. L’été ayant son lots de bon films, je vous recommande de passer celui-ci et de trouver plutôt les DVD de la série !

Tags: , , ,



Une Reponse to [Avis] Le Dernier Maître de l’Air

  1. Olivier dit:

    Merci pour cette critique… A la décharge de Shyamalan, il faut dire qu’adapter un Harry Potter de 800 pages est déjà quasi impossible alors une série animée de 20 épisodes avec la profusion de personnages dont fait état Avatar, c’est juste Mission : Impossible…

    Pour ce qui est de la 3D, d’après ce que j’ai lu, le film n’a pas été tourné dans cette optique : il fait partie de tous ces films que les studios s’empressent de convertir à la 3D pour rentabiliser un maximum leurs films (un peu plus, devrais-je dire) !

    Cà me conforte dans mon avis que la 3D est juste un moyen pour gagner encore plus de brouzouf ! Je marche pas dans cette combine : j’ai été déçu par Toy Story où la 3D n’apporte absolument rien au film. Alors que celui-ci n’en avait absolument pas besoin : il est juste tout à fait excellent…

    La 3D, pour la majorité des films, c’est useless !

Back to Top ↑
  • Suivez-moi

    • Twitter
    • Instagram
    • Facebook
    • Gplus